A.I. between humour, fear & utopia II CCA, Montreal Canada

xxx-cavat0r©Frederik De Wilde, 2018 Courtesy of the artist

Gluon & Bozar Lab ont le plaisir de présenter l’exposition “Intelligence artificielle: entre humour, peur et utopie”.

Les artistes représentés sont Frederik De Wilde, Jonas Lund, Dries Depoorter, Talina Temezian, Pinar Yoldas, Jerry Galle et Alex Verhaest.

L’intelligence artificielle se développe à une vitesse fulgurante. L’intérêt et les attentes que suscitent ces avancées sont énormes. Beaucoup de capitaux sont investis dans ces nouvelles technologies et innovations prometteuses. Avec les progrès le plus récents dans les domaines du « deep learning », du « self-learning neural network », de la robotique et des « big data », nous découvrons dans de nombreux domaines des possibilités illimitées. Mais les opinions sur l’impact de l’intelligence artificielle sur la société sont très divergentes. Des scientifiques et des industriels comme Stephen Hawking, Elon Musk et Bill Gates nous avertissent que l’I.A. pourrait entraîner la fin de l’humanité et ils appellent à en prendre conscience. A l’inverse, d’autres penseurs voient dans l’intelligence artificielle un moyen de surmonter des défis qui laisseraient l’intelligence humaine impuissante.

Dans cette exposition, six artistes basés à Bruxelles se penchent sur l’impact sociétal de ces évolutions technologiques avec un regard empreint d’humour et d’angoisse, d’utopie et de résignation. Ils rendent visibles les systèmes et structures qui sous-tendent l’intelligence artificielle et révèlent les interactions entre humains et machines. Ce faisant, ils vont au-delà des aspects technologiques et économiques pour examiner les dimensions culturelle, psychologique, philosophique et spirituelle.

Les artistes travaillent de plus en plus avec des algorithmes d’intelligence artificielle utilisés pour dans différents domaines, comme la reconnaissance d’images et le traitement automatique de langage naturel. En collaborant avec des spécialistes en intelligence artificielle ou en explorant ses applications, les artistes acquièrent une vision plus précise de l’impact de ces technologies, aussi bien de ses dangers que de son potentiel créatif. De ce fait, ils stimulent l’inévitable débat sur le rôle de l’intelligence artificielle et sur la définition de l’art et de la créativité dans un contexte de rapides transformations.

L’exposition a été conçue par Gluon et co-produite par Gluon / Bozar Lab.

Avec le soutien de: Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, Brussels International, Brussels Invest & Export.
Partenaire: Le Printemps Numérique.

Merci au Centre Canadien d’Architecture pour accueillir l’exposition à la Maison Shaughnessy à Montreal, Canada.